GERS GEOEND Afficher le menu principal

GEOEND

Laboratoire Géophysique et Évaluation Non Destructive

Le laboratoire Géophysique et Évaluation Non Destructive (GeoEND) est une unité de recherche de Ifsttar intégrée au département «Géotechnique, Environnement, Risques Naturels et Sciences de la Terre» (GERS), et implantée sur le site de Nantes.

Le Laboratoire GeoEND est actuellement composé de 12 permanents, dont 7 chercheurs (4 HDR), 1 ingénieur de recherche et de 6 doctorants et post-doctorants. Il est épaulé par P. Côte, adjoint à la direction du département  pour les activités géophysiques.

Le laboratoire a pour objectif de développer des méthodes d'auscultation géophysique de sub-surface en relation avec les ouvrages anthropiques et des méthodes d'évaluation et contrôle non destructifs appliquées aux infrastructures de génie civil. Il conduit des développements méthodologiques et matériels.

Ces domaines d'activité s'appuient, non seulement sur la compréhension et la modélisation des champs électromagnétiques, mécaniques, électriques, mais aussi sur une démarche intégrée, qui part des besoins, identifie les verrous scientifiques pertinents, définit les actions de modélisation numérique et expérimentale menées en parallèle au laboratoire, teste et valide les techniques d'auscultation sur sites réels. Pour cela, l'équipe s'appuie sur des équipements dont certains sont uniques, ainsi que sur de nombreuses collaborations, internes avec les autres départements, nationales et internationales avec des établissements tant publics que privés.

Il répond aux enjeux scientifiques de 3 grands domaines :

- Le génie civil de l'énergie : Ce domaine est très présent dans les activités du laboratoire GeoEND, notamment en lien avec le secteur nucléaire français (stockage des déchets, enceintes de confinement en béton). Il s'ouvre actuellement au secteur pétrolier et gazier (imagerie de la subsurface, surveillance des pipes).

- Les risques : La surveillance mécanique et hydrique des digues et protections à la mer est une préoccupation centrale (bruit de fond sismique, surveillance par tomographie électrique) ainsi que la détection de cavités potentiellement dangereuses et à ce jour difficilement détectables par des méthodes géophysiques conventionnelles.

- La durabilité des infrastructures : Le laboratoire GeoEND est impliqué dans le développement de méthodes d'ECND pour la détection et localisation de défauts dans les structures élancées (câble, tirant, rail) et dans la caractérisation mécanique et physico-chimique du béton des ouvrages (couplage des techniques, obtention de gradients de propriétés).

Parmi les sujets d'intérêt récent, on peut citer :

  • la détection et caractérisation des fractures, failles, fissures ou délamination,

  • la caractérisation de l'endommagement, micro-fissuration de roches (en mine et tunnel) ou de bétons,

  • la caractérisation haute résolution du sol en proche environnement d'ouvrages,

  • la caractérisation et le suivi d'ouvrages de protection contre la submersion (fluviaux, littoraux),

  • la détection de défauts dans les câbles de précontrainte et suspentes,

  • la caractérisation des bétons hydrauliques et bitumineux.


Banc de Mesures Ultrasonores Sans Contact (MUSC)

Dispositif multi-capteurs onde de surface